mardi 6 juillet   – Musica cubana

yamile cruz montero y Christos Asonitis

Mardi 6 juillet

20h00

PIANO CLASSIQUE – MUSICA CUBANA 

Yamilé Cruz Montero y Christos Asonitis

Tout public | Durée 1h15

 

Yamilé Cruz Montero et Christos Asonitis forment un couple dans la vie et dans la
musique. Bien qu’ils viennent de deux univers musicaux différents, ils ont trouvé un
langage commun.
Avec une grande précision et un toucher profond, les deux arrangent de la musique
de piano classique à contemporaine cubaine, comprenant des compositions de Aldo
López Gavilán, Andrés Alén, José Maria Vitier et Ernán López-Nussa.
Ils présentent les styles de musique cubaine traditionnelle et populaire aux
caractères distinctifs fusionnés avec des influences de la musique du monde.
Certaines œuvres se prêtent à l’improvisation dont profitent les deux musiciens dans
leur créativité.
Tous deux présentent actuellement en concert leur album “Rapsodia Cubana“
récemment publié par Naxos World.

PROGRAMME
1 – “Pan con timba” – Aldo López-Gavilán (1979)
2- “Reencuentro – Ernán López-Nussa (1958)
3- “Contradanza Festiva – Ernán López-Nussa
4- “Danza de fin de siglo – José María Vitier (1954)
5- “Danza de los inocentes” – Ernán López-Nussa
6- “Danzón Legrand” – Andrés Alén (1950)
7- “Ding Dang Dong en Lagrasse” – Yamilé Cruz Montero (1985)
Pause
8- “Zontime 1 Puesto y convidado” – Ernán López-Nussa
9- “El pájaro carpintero” – Aldo López-Gavilán
10- “Romanza María la O” – Ernesto Lecuona (1895-1963), arrangeur Andrés Alén
11- “Tico tico no Fubá” Zequinha de Abreu (1880-1935), arrangeur Andrés Alén
12- “Tarde en la Habana” – José María Vitier
13- “Epílogo” – Aldo López-Gavilán


Yamilé Cruz Montero
La pianiste Yamilé Cruz Montero donne au public un aperçu du monde de la musique
pour piano avec passion, précision rythmique et beaucoup de sentiment. Outre un
vaste répertoire allant de Bach à Lecuona, elle se distingue notamment comme
interprète de la mu- sique de compositeurs latino-américains. Actuellement Yamile
présente en concerts son deuxième album “Rapsodia Cubana” enregistré avec le
percussionniste Christos Asonitis et publié par Naxos World.
Au cours de ses études avec des musiciens cubains renommés tels que Andrés
Alén, Patricio Malcolm, Maria Teresa Pita et Miriam Cruz, elle a gagné plusieurs
concours dans son pays d’origine et au Costa Rica elle a été lauréate du concours
international de piano « Maria Clara Cullell”. En 2009, elle est diplômée à l’Université
de musique de La Havane (ISA), le plus haut niveau de l’école de piano cubaine, qui
suit la tradition de l’école russe. Elle a en- suite obtenu son diplôme de maîtrise à
l’Université de Munich sous la tutelle d’Adrian Oetiker.
Yamilé Cruz Montero a fait ses débuts avec le 3e concerto pour piano de Sergej
Prokofiev et l’Orchestre National de Cuba. Ceci a été suivi d’invitations à des
événements et festivals importants dans le monde entier: le « Festival Piano
Prestige » en France, le « Festival Echos » à Londres pour le « Art in Perspective
Festival » à Munich, ainsi que le Cycle international de piano à Montevideo et le
Festival de musique contemporaine à La Havane. À Munich, elle a joué à la Gasteig
Philharmonie avec le Bach Collegium Orchestra.
Son premier album « Piano Cubano » (publié par Grand Piano, Naxos), est un véritable
plaisir d’écoute pour tous les amateurs de musique classique qui souhaitent élargir
leurs propres horizons musicaux avec une facette passionnante et extrêmement
intéressante. Le CD, qui a été enregistré sur Radio Bavaroise, a rapidement acquis
une reconnaissance internationale et a reçu d’excellentes critiques au-delà de
l’Allemagne, aux États-Unis, en Hollande, en Espagne et en Grèce. Les stations de
radio du monde entier ont diffusé des morceaux du CD dans leurs programmes.
En tant que promoteur de musique contemporaine, elle se concentre sur les
premières mon- diales d’œuvres de compositeurs contemporains telles que Diana
Syrse, Andreas Begert et Andrés Alén. De même, elle a été productrice et pianiste
dans plusieurs productions de CD: « Pianos » de Beatriz Corona et « 20 Pianos » du
pianiste et compositeur Ernán López-Nussa. Tout récemment elle a joué dans le
premier album “Die Trennung vom Kind » de Andreas Begert.
Yamilé Cruz Montero remercie de leur soutien des artistes tels que la chanteuse
lyrique Li- lian Sukis et la pianiste Raquel Boldorini. Elle a également bénéficié de
bourses de l’association Richard Wagner et de la fondation Erika & Georg Ditrich.
www.yamilecruzmontero.com

Christos Asonitis
« Christos Asonitis est aussi imaginatif qu’un batteur discret, très cultivé et au corps
large qui tire une grande richesse de nuances du petit ensemble et ne glisse pas
dans la mécanique de routine. » (The New Listener, mai 2016)
Le percussionniste et compositeur Christos Asonitis est né en 1974 à Athènes Il est
titulaire d’une maitrise en percussions de jazz sous la conduite de Werner Schmitt de
l’Université de la musique et des arts de la scène de Munich.
Lors de séjours au Brésil et à Cuba, il a suivi des cours de maîtres sur les rythmes
brésiliens et cubains avec des professeurs renommés tels que Kiko Freitas, Marcos
Suzano, Robertinho Silva, Cassio Cunha, Enrique Pla, José Eladio Amat et Ramsès
Rodriguez. A Athènes, il a suivi les cours particuliers du maître de jazz Jeff Ballard.
Christos a joué et enregistré avec de nombreux musiciens dont Yorgos Krommydas,
Petros Klampanis, George Kontrafouris, Miranda Verouli, Lito Voyatzoglou, Jazz Sur
TAP, Yorgos Psihoyios, Antenor Bogea, Yamile Cruz Montero, Peter Tuscher, Cadu
de Andrade, Alessandro De Santis, Nicolas Chengouges Marcio Tubino. On a pu
l’écouter sur les scènes en Grèce, en Allemagne, en Angleterre, en Russie, à Cuba,
à Chypre et aux Émirats arabes unis.
Depuis 2014, il a enregistré deux albums sous le label légendaire de jazz Enja
Records avec la chanteuse et compositrice de jazz Jasmin Bayer. En 2018, il a
enregistré son premier album solo « An Ode To The Light » sur Timezone Records.
Dans ce premier enregistrement en tant que chef du groupe, les auditeurs ont pu
découvrir une symbiose électrisante du jazz moderne et des éléments inspirés à la
fois des expériences personnelles du compositeur et des événements historiques et
mythologiques de son pays. La palette va des ambiances mélodiques et lyriques aux
fins échos folkloriques grecs, des images sonores polyphoniques aux rythmes
entraînants.
Au-delà de la composition et la maitrise de son art, Christos est un chef de batterie,
de percussion et d’atelier qui s’est vu décerner le certificat de qualité pour
l’enseignement de la musique par l’Association des artistes allemands (TKV).
Christos Asonitis est également à l’aise dans le jazz, preuve de son vaste domaine
d’activité en tant que batteur, pédagogue, chef d’orchestre, arrangeur et compositeur.
Christos Asonitis est l’endosseur de Gabriel Drums, Vic Firth Drumsticks et Istanbul
Mehmet Cymbals. Il vit à Munich depuis 2012.
www.christosasonitis.com